Thérapies individuelles

Bilan

  • Premier rendez-vous de prise de contact et d’évaluation
  • Bilan complet sur le TOC de la dermatillomanie
  • Entretien clinique
  • Passation de tests et questionnaires
  • Diagnostic, évaluation du niveau de dermatillomanie et proposition de prise en charge adaptée et personnalisée

Prise en charge thérapeutique

  • Thérapie cognitive et comportementale (TCC) afin d’effectuer de la restructuration cognitive des pensées invalidantes et dysfonctionnelles, d’effectuer des exercices comportementaux (exposition avec prévention de la réponse) consistant à apprendre progressivement à se déconditionner des gestes culpabilisants et à en faire d’autres plus rationnels et moins automatiques. Dans son traitement de la dermatillomanie, la TCC consiste en plusieurs approches thérapeutiques : la Technique de Renversement d’une Habitude, la Thérapie Comportementale Globale, la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement et la Théorie comportementale dialectique (pour en savoir plus, voir la page Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)).
  • Thérapie analytique afin de faire un travail sur les causes des impulsions, les affects réprimés et refoulés, mettre du sens sur la signification du symptôme, ce qu’il exprime, son rôle (symptôme utilitaire), afin d’éviter des déplacements de symptômes par la suite (Pourquoi je me titure le visage ? De quoi ai-je besoin d’être soulagé ? De quoi je culpabilise pour m’infliger un trouble auto-agressif ? Quels sont mes conflits intérieurs ? Ai-je des tabous/non-dits refoulées sous ma peau ? Quel image parfaite suis-je en train de viser et pourquoi ? )
  • Travail sur l’estime de soi, l’image de soi et l’image corporelle afin de réévaluer et corriger les jugements négatifs et distorsions cognitives que les dermatiollomanes ont de leur propre image, ainsi que pour assouplir les visions perfectionnistes, rigides et aussi dévalorisantes d’eux-mêmes.
  • Travail sur la gestion des émotions afin d’identifier et nommer ses émotions, identifier quels obstacles empêchent de les changer, réduire la vulnérabilité vis-à-vis de celles-ci, accroître le nombre d’évènements émotivement positifs, accroître la prise de conscience des émotions actuelles (honte de soi, colère rentrée, culpabilité, rejet, dégoût…), agir de manière opposée ainsi que ressentir des expériences psychologiques inconfortables sans leur donner suite en posant des gestes.
  • Thérapie existentielle afin de connaître les valeurs et attentes existentielles de la personne ainsi que ses peurs, ses doutes et les questions qu’elle se pose sur elle-même, les autres et le monde, et qui peuvent être à l’origine du trouble (Quelle est ma propre définition du bonheur ? Dans la vie, qu’est ce que je cherche ? La mort me fait-elle peur ?)

Les scientifiques préconisent la Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) pour traiter les CRCC – Comportement Répétitifs Centrés sur le Corps et la Dermatillomanie. Ce traitement permet une approche personnalisée, vraiment adaptée aux symptômes uniques à chacun.

Techniques de relaxation

  • Le Mindfulness afin de travailler la pleine conscience des gestes de triturage/grattage, de réduire l’état de semi-conscience induit par le comportement et de détourner le geste impulsif vers d’autres comportements soulageant les tensions internes.
  • Des techniques de relaxation selon deux approches : la relaxation progressive de Jacobson et le training autogène de Schultz.

 

Une réflexion au sujet de « Thérapies individuelles »

Les commentaires sont fermés.